La fugue
POEMES
© Marlène MANUEL 
J'écoutais une fugue lorsque tu es parti. 
Était-ce du Chopin, du Mozart ou du Bach ? 
Je ne sais pas. Je crois que doucement j'oublie 
Qu'un jour tu es parti, une fugue dans ton sac. 
 
Tu n'es pas revenu, et je n'écoute plus 
De fugue. Je joue sur le piano antique 
Lorsque je pense à toi l'Adagio romantique. 
 
La valse de tes pas s'accorde sur la gamme. 
Un jour, tu reviendras, je n'en fais pas un drame. 
Si cependant jamais tu ne te décidais, 
Je dirais de la fugue qu'elle fut un succés.