Les effluves du temps
POEMES
© Corynn THYMEUR
Mes dix doigts dans les poches, je vais nez dans le vent, 
Et je sens sur la roche les effluves du temps, 
Une odeur nostalgique, un parfum de toujours, 
Moment un peu magique d'une époque sans retour. 
 
Un ballon dans mes pieds qui roule au caniveau, 
Mais son destin dévié le transforme en bateau. 
Je le suis jusqu'au port, dans un éclat de rire 
Et lance encore plus fort la balle qui chavire. 
 
Je me sens du Maroc au doux parfum de miel 
Où solide comme un roc, vit l'amour maternel. 
J'appartiens à la France, lui ai donné mon cœur, 
Pays de mon enfance, entouré de bonheur. 
 
Car là-bas c'est Rabat et ici c'est Paris, 
Blue jean et djellaba, une mosquée, un parvis, 
Qu'on prie Dieu ou Allah, l'important c'est qu'on prie 
Et que je garde en moi cet enfant qui grandit. 
 
Puis un jour par hasard sur un terrain en friche 
J'ai trouvé un beau soir deux jolis yeux de biche, 
Une longue crinière et de bien beaux atours 
Cette fleur, la première, ressemblait à l'amour. 
 
Mes dix doigts dans les poches, je vais nez dans le vent, 
Et je sens sur la roche les effluves du temps, 
Une odeur nostalgique, un parfum de toujours, 
Moment un peu magique d'une époque sans retour.