Nostalgie
POEMES
© Marlène MANUEL
Tu me disais la mer, je t'écoutais parler. 
Nos cheveux emmêlés, offerts au vent d'été, 
Prenaient cette nuit-là des parfums un peu fous. 
Tu me disais la mer, et la mer, à nos pieds, 
Laissait dans un soupir des larmes sur nos joues. 
 
J'ai quelquefois la nostalgie des soirs d'été. 
Il pleut sur un sourire que le temps a blessé. 
La mer vient recouvrir la trace de nos pas, 
Le vent à corps perdu hurle, désespéré. 
Il n'y aura jamais, jamais d'été sans toi. 
 
Étrange nostalgie, qui naît d'un peu de pluie 
Les nuits de solitude où le chagrin revient. 
L'âme entend sa chanson et parfois se souvient. 
La caresse du soir ne porte pas d'oubli. 
Ce sont d'étranges soirs d'étrange nostalgie…