Souvenirs sous la pluie
POEMES
© Marlène MANUEL
La nuit d'automne est triste, elle pleure sans bruit 
Et sa complainte effleure les roses de l'oubli. 
Sous son voile brumeux et délavé de pluie, 
Le jardin semble mort. Un souvenir revit. 
 
Oh ! Dieu ! Comme ils ont fui, les beaux jours de l'été ! 
Tu te souviens, dis-moi, des champs d'or moissonnés 
Où midi nous jetait, ivres de liberté, 
Assoiffés de caresses et grisés de baisers… 
 
Tu te souviens ? Dis-moi qu'il n'est pas mort 
Le temps où le soleil jouait sur les blés d'or. 
Dis-moi que l'hiver ne viendra pas l'ensevelir… 
La nuit d'automne est triste et dehors, il fait froid. 
Son murmure plaintif glisse le long des toits. 
Le silence se tait, et les roses soupirent. 
Sur les carreaux noyés, la pluie répond tout bas. 
À travers ses sanglots, je reconnais ta voix. 
Je sais. Tout est fini. Tu ne reviendras pas.