Marlène MANUEL
ADHERENTS
On n'avance pas dans la vie si l'on a pas ses racines profondément ancrées en soi. Les miennes sont à Noirmoutier. Je suis de cette île comme on est blanc ou noir : c'est une marque qui ne s'efface pas. Et même quand je pars rejoindre mon domicile parisien, elle ne me quitte jamais tout à fait. 
 
De l'autre côté de l'océan, il y a la vie professionnelle. À Noirmoutier, c'est la vie tout court. Les nombreux feuilletons et nouvelles que j'écris dans la presse féminine ne sont qu'une façon de la retrouver. 
 
 
Mes loisirs : 
 
- La lecture 
- Le cinéma 
- La nature