Bernard LAURENS-ANDERSON
 
 
 
Le beau rôle
Editions Bénévent
 
L'année des illusions 1938
Editions Bénévent (Nice)
 
 
 
 
LE BEAU ROLE
Editions BENVENTS
 
ISBN : 2-7563-0787-9
Dépôt légal : 1er trimestre 2008
Nombre de pages :
Prix : 16,50 €

 
RÉSUMÉ :
 
C'était le début des années cinquante. J'avais la chance de vivre sur la Côte d'Azur, moi qui en avais si peu jusque-là. Seule ombre au tableau, un travail sans intérêt. Mais je sentais que tout cela n'allait pas durer. J'étais passionné par le cinéma. Blotti dans un des fauteuils rouges de l'Excelsior,  je rêvais au regard de Michèle Morgan, au sourire de Martine Carol, à un baiser donné par Liz Taylor... Je rêvais que j'étais un autre, que je conduisais une Studebaker bleu pâle entre deux rangées de palmiers et que j'avais le beau rôle.
 
 Ma vie changea le jour où je mis un pied dans le casino, et ce n'était pas par inadvertance. Je songeai à Gilda. Puis tout tourna très vite et très bien quand j'entrai dans la bande des Clark. Je ne rêvais plus à un monde merveilleux, j'y étais. Les voitures américaines, les robes du soir, les bars des palaces, la roulette sur fond de tapis vert, la nuit et un air de jazz.
 
 
 
 
L'ANNEE DES ILLUSIONS 1938 
Editons Bénévent (Nice)

ISBN : 2-7563-0372-7
Dépôt légal : 1er trimestre 2007
Nombre de pages : 198
Prix : 17 €

 
RESUME :
 
Deux textes qui s'inscrivent en négatif l'un par rapport à l'autre avec en toile de fond la crise des Sudètes. 1938 l'année où tout est possible pour certains , où tout est déjà joué pour d'autres.
Dans le premier récit: deux personnages qui s'affrontent, Karl et Ingrid. Tout les oppose, classe sociale, valeurs, souvenirs et passé. Tout va se jouer au cours de deux entretiens à Berlin. Chacun d'eux a tout à y perdre.
Karl ne peut sauver Ingrid et Ingrid ne peut sauver son passé. Karl qui est en train de mourir sur un champ de bataille en Ukraine revoit le film de sa vie.
Dans le second, deux personnages aussi, Pénélope et Pierre-Henri qui arrivent sur les bords du lac Majeur pour vivre une passion estivale, indifférents aus regards des autres. Ils sont beaux, insouciants et mordent dans le présent et le luxe de ce bel été 38.