Kentin LHERMÈS
ADHERENTS
Vous dire simplement que dès que je fus en âge de comprendre, mes parents m’on mis naturellement dans le secret. 
 
Et depuis ce temps-là, je passe mon temps à l’entretenir, ce fameux secret, un peu comme la flamme du soldat inconnu. 
 
Partout ! Y compris au sein des plus vénérables institutions de notre hexagone, mais pas que. 
 
Toujours le même emploi, à vie ! 
 
Mais bon, c’est une chance, c’est un emploi qui ne me lasse passe. 
 
Vous avouer encore si c’est correctement rémunéré ce genre de fonction, 
 
Disons que je ne me plains pas. 
Mais il est vrai que cela ne veut pas dire grand-chose, si je le contente de peu ou de rien, par exemple. 
 
Ou si, à l’inverse, on m’autorise à puiser à l’envie dans les caisses ! 
 
Bref, je ne vais pas vous ennuyer plus longtemps avec ces présentations, juste une dernière confidence. 
 
Si je vous ai rejoint, c’est à cause de la veilleuse que Marie a cru bon d’allumer dans les ténèbres tentaculaires du monde hanté de l’Edition… 
 
En vérité, je crois que je suis resté un enfant malgré tout, j’aime bien regarder les étoiles. 
 
Bonne année littéraire 2021 !
 
Géraldine 
GENTILINI